Mot de passe oublié ?

YoyoBlast

yoyo store and tutorials (Apprendre comment faire du yoyo)

    Divers

    Split bottom mount

    Transcription de la vidéo

    Dans cette vidéo, nous allons voir « Split bottom mount ».


    Split bottom mount, une monte frontale assez fréquemment appelée « one-and-a-half mount ». Personnellement, je préfère la nommer split bottom mount simplement pour ne pas risquer de la confondre avec one-and-a-half side mount (qui est son équivalent en jeu latéral).


    Techniquement, pas de grosses difficultés, pas de grosses surprises non plus. Surtout si vous avez travaillé bottom mount parce que sur le fond le principe est le même, on n’a pas changé le paysage.


    Je vais quand même vous proposer deux méthodes pour parvenir à réaliser cette monte. Une très simple qui s’adresse à ceux qui auraient envie d’aller voir les tricks qui découlent de cette monte sans avoir à travailler la monte, quitte à revenir dessus un petit peu plus tard. Et une un petit peu plus compliquée mais qui est aussi beaucoup plus élégante.


    Alors, la très simple : vous mettez votre yoyo en sleeper, vous passez le doigt par derrière la ficelle et vous vous retrouvez (comme pour bottom mount) à créer un mouvement de balancier avec le doigt qui est attaché à la ficelle pour amener le yoyo en split bottom mount.


    Un petit peu plus compliqué. En fait, la difficulté va plus être une question de synchronisation : faire le bon geste au bon moment risque de vous poser quelques difficultés au départ mais rien d’insurmontable. On va se servir du moment de la force du lancer, c’est-à-dire la force de rotation du yoyo et de la ficelle pour faire faire au yoyo une fois le tour du doigt de la main qui n’est pas attachée et on va lui faire manquer la ficelle au premier passage. Au second passage, on va l’intercepter avec l’index de la main qui est attachée à la ficelle. Je manque la ficelle et je l’intercepte avec l’index de la main qui est attachée à la ficelle.


    Vous pouvez essayer cette méthode en deux temps, c’est-à-dire vous entrainer à lancer le yoyo et à manquer la ficelle sans déséquilibrer le yoyo. Vous vous retrouvez alors dans la situation à faire le petit bottom mount à la fin. Et quand vous maitrisez bien les deux gestes, vous les enchainez en une fois.


    Split bottom mount, comme toutes les montes et particulièrement les montes frontales qui sont déjà peux nombreuses, bien elles sont assez incontournables. Elles forment les bases du jeu, mais ne vous inquiétez pas si vous ne la maitrisez pas parfaitement rapidement. Vous allez la rencontrer suffisamment souvent pour qu’au fur et à mesure du temps, vous soyez à l’aise avec.


    C’était split bottom mount.